Et notre petit bijou

Guillaume COSTELEY:

Organiste de Charles IX et d’Henri III,  et valet de chambre du roi, ce compositeur français de la Renaissance, né en 1530, probablement à Pont-Audemer est décédé le 1er février 1606 à Evreux. Il est le plus grand compositeur de la chanson française polyphonique de la seconde moitié du XVIe siècle. Humaniste, avec un esprit brillant et naturellement curieux, il s’intéresse à l’acoustique (confer : sa musique au tiers de ton).

Les Eloquentes témoigneront de l’élégance et du charme de son style,  en vous chantant :

Mignonne, allons voir si la rose… :

Poème célèbre de Pierre RONSARD mis en musique avec élégance et subtilité. Costeley recherche dans sa musique plus qu’un plaisir esthétique : un pouvoir qui « ravit l’âme ».

« Mignonne, allons voir si la rose,

Qui se matin avait déclose,

Sa robe de pourpre au soleil

A point perdu cette vesprée,

Les plis de sa robe pourprée,

Et son teint au vostre pareil… »